L'institution, la passivité. Notes de Cours au Collège de France, 1954-1955

L institution la passivit Notes de Cours au Coll ge de France C est dans les notes de cours ici publi es que Merleau Ponty donne pour la premi re fois une inflexion d cisive la ph nom nologie en direction d une nouvelle ontologie Il s attaque la racine de la phi

  • Title: L'institution, la passivité. Notes de Cours au Collège de France, 1954-1955
  • Author: Maurice Merleau-Ponty Claude Lefort
  • ISBN: 9782701133010
  • Page: 463
  • Format: Hardcover
  • C est dans les notes de cours ici publi es que Merleau Ponty donne pour la premi re fois une inflexion d cisive la ph nom nologie en direction d une nouvelle ontologie Il s attaque la racine de la philosophie du sujet en m me temps qu il s vade du cadre de la th orie de l Histoire auquel ses critiques du h g lianisme et du marxisme taient encore demeur es assujettiesC est dans les notes de cours ici publi es que Merleau Ponty donne pour la premi re fois une inflexion d cisive la ph nom nologie en direction d une nouvelle ontologie Il s attaque la racine de la philosophie du sujet en m me temps qu il s vade du cadre de la th orie de l Histoire auquel ses critiques du h g lianisme et du marxisme taient encore demeur es assujetties D un c t il vise avec la notion d institution dans des domaines aussi diff rents que possible le sentiment l art les math matiques la connaissance d autres cultures des v nements d une exp rience qui la dotent de dimensions durables par rapport auxquelles d autres v nements auront sens formeront une suite D un autre c t il d c le dans la passivit non pas un tat mais une modalit de notre relation au monde non pas le contraire de l activit mais son envers Et du m me coup il fait appara tre une activit l envers de la passivit En t moignent l attache au monde qui subsiste dans le sommeil le travail du r ve l efficacit de l oubli qui maintient un pr sent intact dans la m moire Ces notes de cours ont l incomparable m rite de nous rendre sensibles une recherche et au meilleur sens du terme ce qu elle a d aventureux Incursions r p t es dans l univers de Proust discussion du d tail d interpr tations de Freud exploration des croyances au temps de Rabelais dans le sillage de Lucien Febvre analyses critiques de th ses de Sartre ou de L vi Strauss la pens e de Merleau Ponty ne cesse de s exercer et parfois semble se d couvrir elle m me au contact des autres

    One thought on “L'institution, la passivité. Notes de Cours au Collège de France, 1954-1955”

    1. As always, these lecture notes of Merleau-Ponty's are enigmatic and fascinating. It would have been great to be at the lectures and allow him to fill in the spaces and ellipses the notes leave, but at least we have the notes to show us his thoughts in development.

    2. By far the most novel parts of the course are Merleau-Ponty's encounters with psychoanalysis. M-P clearly lays out a schema of the unconscious as the ambiguous life of the pre-objective flesh (body-world nexus) as it lies buried underneath the sedimentations of reflective, conscious life. Unconsciousness, then, is an absence in the present, an absence which makes itself present by being past. The past shows up in the present, not positively for itself, but as a lack which indicates a previous li [...]

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *